ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 EN PICARDIE : LES CANDIDATS EN MARCHE (REM) EN TETE DANS DOUZE SUR SEIZE CIRCONSCRIPTIONS

Publié le par Emmanuel Nkunzumwami

En Picardie, le Front national réduit sa force de présence électorale dans la Somme, mais il garde sa puissance dans l'Aisne et dans l'Oise. Marine Le Pen a réalisé son meilleur score du second tour de l'élection présidentielle du 7 mai 2017 dans le département de l'Aisne (52,9%) -un record historique de ce parti dans une élection présidentielle- et les candidats de ce parti aux élections législatives se sont qualifiés pour le second tour dans toutes les cinq circonscriptions.

 

Le candidat du Front national est arrivé en tête du scrutin dans la 3e circonscription de l'Aisne, devant le candidat socialiste. Ailleurs, les candidats du Front national seront opposés aux candidats de La République en Marche dans la 1ère, 4e et 5e circonscription. Le candidat LR, Julien Dive, député sortant ayant succédé à Xavier Bertrand, sera également opposé à un candidat du Front national dans la 2e circonscription de l'Aisne. Dans ce département, c'est donc clairement le Front national qui arbitre l'issue du scrutin en éliminant la gauche et la droite dans trois sur les cinq circonscriptions du département.

Dans le département de l'Oise, le Front national n'est finaliste que dans trois circonscriptions sur les sept que compte le département.

 

 

Les candidats de La République en Marche se sont classés en tête du 1er tour dans les 2e, 3e, 4e, 5e et 6e circonscriptions, soit cinq circonscriptions où ils peuvent l'emporter au 2e tour.
Dans le département de la Somme, la situation est  claire dans la 4e circonscription où le candidat  de La République en Marche se classe en tête devant le seul finaliste du Front national.

 

 

Dans le reste des quatre circonscriptions exposées au 2e tour, les candidats de La République en Marche se sont imposés. 

Dans la 1ère circonscription, Nicolas Dumont, maire d'Abbeville et ancien vice-président socialiste du Conseil régional de Picardie (34,1%) sera opposé au candidat de la France Insoumise, François Ruffin, journaliste et cinéaste (24,3%). Dans la 2e circonscription, la concurrence de deux candidats se réclamant de l'Union de la droite et du centre (LR-UDI) la prive de la qualification au second tour, au profit d'un candidat de la France Insoumise dans une circonscription majoritairement de centre-droit. Aussi, Barbara Pompili, députée sortante et ancienne Secrétaire d'Etat, obtient 40,7% contre 14,3% pour Cédric Maisse. Dans la 3e circonscription, le seul candidat LR qualifié pour le second tour arrive en 2e position derrière un candidat novice sous les couleurs de La République en Marche. Aussi, le maire de la station balnéaire de Mers-Les-Bains, Emmanuel Maquet (21,9%) est opposé à Bruno Mariage (26,1%), maire de la petite commune rurale de Warlus. Seule la 5e circonscription n'avait pas accueilli un candidat de La République en Marche, après un accord avec l'UDI en faveur du député sortant, Stéphane Demilly, maire d'Albert et proche du MoDem. Ce dernier a emporté la victoire dès le 1er tour, devant le candidat du Front national, Loïc Grimeaux (21,25%) au 1er tour. Les scores de Marine Le Pen lors de l'élection présidentielle de 2017 ne se sont pas traduits dans les urnes au 1er tour de l'élection présidentielle.

Les candidats de La République en Marche sont arrivés en tête du 1er tour dans douze sur seize circonscriptions exposées au second tour en Picardie. Néanmoins, le Front national reste fortement implanté dans les cinq circonscriptions de l'Aisne. Les candidats de ce parti se sont également qualifiés pour le second tour dans trois sur les sept circonscriptions de l'Oise, et dans la seule 4e circonscription de la Somme. Néanmoins, sans réserve de voix pour le second tour, avec le mode des scrutin majoritaire où tous les partis de la gauche et de la droite appellent à barrer la victoire aux candidats de ce parti, le Front national n'a aucune chance de gagner une circonscription en Picardie. La République en Marche est donc assurée de conquérir la majorité des circonscriptions des cinq départements de la Picardie.

Emmanuel Nkunzumwami
Analyste politique et économique
Essayiste

Contact Facebook
Contact Twitter
Internet via Radio Africa n°1, Paris

Pour acquérir les ouvrages publiés :

A la libraire Flammarion
A la libraire Gallimard
A la librairie : le Furet du Nord
Aux éditions L'Harmattan, Paris
Chez Amazon
Chez Leclerc

Publié dans Etudes

Commenter cet article