LES ELECTIONS EUROPEENNES DU 25 MAI 2014 : LA DESAFFECTION DES ELECTEURS (1) ?

Publié le par Nouvelle Dynamique

  carte nom pays europe couleur

 

Les élections du Parlement européen, ou communément appelées « élections européennes », sont des élections multinationales destinées à élire les députés au Parlement européen. Ils représentent les pays membres pour des mandats quinquennaux fixes. Les premières élections européennes ont eu lieu en 1979 et elles se déroulent tous les cinq ans (1979-1984-1989-1994-1999-2004-2009-2014). Les premières élections de 1979 ont concerné 9 Etats membres (6 pays fondateurs : Allemagne, France, Italie, Pays-Bas, Belgique, Luxembourg ; rejoints dans l’aventure par le Royaume-Uni, l’Irlande et le Danemark). Vingt ans plus tard en 1999, les Européens votant représentaient  déjà 15 pays : les premiers 9 Etats étaient rejoints par l’Autriche, la Finlande, la Suède, l’Espagne, le Portugal et la Grèce. Et enfin, trente années plus tard, l’Union européenne compte 28 pays membres votants.

 

Les élections européennes se déroulent sur le mode de scrutin proportionnel depuis 1999. A l’issue des dernières élections de juin 2009, huit groupes se sont formés : la droite est représentée par les chrétiens-démocrates et partis populaires (PPE) et les libéraux (ALDE). La gauche est dominée par les socialistes et sociaux-démocrates (PSE). Les autres groupes comprennent : les eurosceptiques, les conservateurs, les nationalistes, les souverainistes, la gauche unitaire, les écologistes. À ces groupes identifiés s’ajoutent de nombreux autres élus des reconnus comme des « non-inscrits ». Les trois premiers groupes demeurent les plus puissants car presque la quasi-totalité des gouvernements formant le Conseil européen est formée de dirigeants issus de ces partis politiques dominants. Par ordre d’importance, les eurodéputés issus des élections européennes du 7 juin 2009 sont actuellement répartis comme suit :

 

1.     Groupe du Parti populaire européen (PPE) = 265

2.     Groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et des démocrates (S&D) = 194

3.     Groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ADLE) = 85

4.     Groupe des Verts/Alliance libre européenne (Verts/ALE) = 58

5.     Groupe des Conservateurs et des réformateurs européens (CRE) = 56

6. Groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL) = 35

7.     Groupe Europe de la Liberté et de la Démocratie (ELD) = 32

8.     Non-inscrits (NI) = 31

 

Source : Parlement européen

 

Le nombre de députés élus en 2009 était de 736 selon le Traité de Nice, mais il a évolué en 2011 vers 751 (dont le Président du Parlement) après l’adoption du Traité de Lisbonne, soit le dernier traité en vigueur. La proportion nationale est fixée d’après ce traité selon une règle assurant une proportionnalité des représentations par rapport à la population totale de l’Union européenne. Aussi, l’Allemagne étant le pays le plus peuplé, il envoie le plus grand nombre de ses représentants au Parlement européen, soit 96 eurodéputés. Malte étant le pays membre le moins peuplé, mais il est représenté néanmoins par 6 eurodéputés. Chypre, Estonie et Luxembourg disposent également des mêmes droits que Malte.

 

Les prochaines élections européennes se tiendront du jeudi au dimanche (selon les habitudes de chaque Etat membre) ; elles auront donc lieu du 22 au 25 mai 2014.

 

Il convient de rappeler que l’élection se fait au suffrage universel direct à un seul tour, selon un scrutin proportionnel de liste. Pour être représenté au Parlement européen, la liste doit franchir un seuil minimum de 5 % des suffrages exprimés. Les votes sont décomptés simultanément dans les pays membres de l’Union européenne et les résultats sont communiqués en même temps. Le Parlement issu des élections de 2004 et de 2009 était constitué selon le Traité de Nice. Le Traité de Lisbonne, corrigeant le Traité constitutionnel avorté par le « NON » au référendum en France et aux Pays-Bas en mai et juin 2005, a modifié la composition de ce Parlement en 2011. Le Parlement issu des élections de 2014 recevra de nouveaux eurodéputés issus du dernier élargissement sur la Croatie, et passera de 751 à 766 eurodéputés, soit la modification de la représentation de l’Allemagne de 96 à 99 et de l’introduction de 12 eurodéputés croates. le Parlement attendu au soir du 25 mai 2014 sera alors représenté comme suit :

 

État membre

2007

2009

2009

2014

Traité de Nice

Traité de Lisbonne

Traité de Lisbonne

 

 Allemagne 

99

99

96

96+3=99

 

 France 

78

72

74

74

 

 Italie 

78

72

73

73

 

 Royaume-Uni 

78

72

73

73

 

 Espagne 

54

50

54

54

 

 Pologne 

54

50

51

51

 

 Roumanie 

35

33

33

33

 

 Pays-Bas 

27

25

26

26

 

 Belgique 

24

22

22

22

 

 République tchèque 

24

22

22

22

 

 Grèce 

24

22

22

22

 

 Hongrie 

24

22

22

22

 

 Portugal 

24

22

22

22

 

 Suède 

19

18

20

20

 

 Autriche

18

17

19

19

 

 Bulgarie

18

17

18

18

 

 Finlande

14

13

13

13

 

 Danemark

14

13

13

13

 

 Slovaquie

14

13

13

13

 

 Irlande

13

12

12

12

 

Croatie

 

 

nouveau 

12

 

 Lituanie

13

12

12

12

 

 Lettonie

9

8

9

9

 

 Slovénie

7

7

8

8

 

 Chypre

6

6

6

6

 

 Estonie

6

6

6

6

 

 Luxembourg

6

6

6

6

 

 Malte

5

5

6

6

Total :

785

736

751

766

 

 

(à suivre...)

 

emmanuel-1

 

 

Emmanuel Nkunzumwami est analyste politique et économique,

Directeur de NERES Conseil,

intervenant sur Radio Africa n°1.


Auteur de "La montée de l'extrême droite en France", Ed. L'Harmattan, 2012

Publié dans emmankunz

Commenter cet article