SPECIAL ELECTIONS DEPARTEMENTALES 2015 : Résultats et synthèse dans le département de la Somme.

Publié le par NERES CONSEIL

I. Synthèse sur les résultats du 1er tour des élections départementales du 22 mars 2015 dans la Somme (80)

      

        Dans la Somme, aucun binôme n’est élu dans aucun canton au 1er tour dans le département qui compte désormais 23 nouveaux cantons. Le Front national seul totalise 33,6% des suffrages exprimés, nettement devant les formations rassemblant l’Union de la droite et le centre (25,5%). Le FN, en tant que parti, se trouve bien à la 1ère place de force électorale dans le département de la Somme, en comparaison avec les autres partis politiques hors alliances. La gauche soutenant le gouvernement baisse à 24,5% alors que les autres forces de gauche totalisent 6,2%. Il se construit alors une « véritable tripolarisation » des forces politiques électorales dans la Somme, entre l’ensemble de la gauche pesant 30,7%, l’Union de la droite et du centre avec 25,5%, et le Front national qui atteint 33,6% (ou encore 34,4% en incluant tous les courants partageant les projets socio-économiques du Front national). La gauche se retrouve alors en difficulté pour gagner ces élections au Conseil départemental de la Somme, mais la droite républicaine éprouve également des difficultés devant la forte pression du FN dans le département. Dans 11 cantons où les triangulaires étaient qualifiées, les candidats de l’Union de la droite ou de la gauche se sont retirés dans 7 cantons afin d’appeler leurs électeurs à faire barrage autant que possible au FN.

       Les binômes du Front national arrivent en tête de scrutin du 1er tour dans 12 sur les 23 cantons, et en 2e position dans 9 cantons. Le FN est 3e dans le canton d’Amiens-3 avec 26,9% où il s’est qualifié pour se maintenir au second tour, et 4e dans le canton urbain d’Amiens-6 où il enregistre son plus bas score de tous les cantons avec 16,5% dans ces élections ! Il est opposé aux candidats de l’Union de la droite seule dans 11 cantons (soit 12 cantons déjà privés d’élus de gauche), contre 7 cantons pour la gauche. Au regard de la forte pression du FN, il ne restait donc plus que 3 cantons soumis aux triangulaires pour le second tour (Albert, Amiens-3 et Roye). La gauche a donc déjà perdu la majorité au Conseil départemental de la Somme.

Le FN présent au second tour dans 21 sur 23 cantons du département de la Somme, la victoire et la formation de la majorité à l’issue des élections départementales 2015 restaient donc complexe. Mais l’Union de la droite était bien positionnée pour gagner.

 

II. Synthèse sur les résultats du 2e tour des élections départementales du 29 mars 2015 dans la Somme (80)

          A l’issue du second tour, l’Union de la droite gagne 24 sièges et emporte la majorité absolue au nouveau Conseil départemental de la Somme. L’Union de la gauche réussit à placer 16 élus. Le Front de gauche, 2 élus. Le binôme de non inscrit de Ham arrache 2 sièges également. Malgré l’importance des voix obtenues au 1er et au 2e tour, le Front national ne gagne que le canton de Corbie.

          Le taux de participation au second tour (53,9%) est proche de celui du 1er tour (53,6%). Dans l’ensemble du département de la Somme, le Front national (FN) passe de 33,6% à 39,0% au second tour. Il a donc gagné des voix entre les deux tours, et cela doit interroger les acteurs économiques et politiques de la gauche de gouvernement et de l’Union de la droite. Celle-ci est la principale gagnante de ces élections, passant de 25,5% à 34,0% au second tour. La gauche de gouvernement recule de 24,5% à 20,8%. Le reste de la gauche s’effondre également de 6,2% à 3,4%, même si le Front de gauche gagne 2 sièges. Globalement, la participation augmente de 0,7% alors que les suffrages exprimés baissent de 3,5%.

 

Les éléments détaillés sont accessibles dans les pièces jointes.

 

       Nos remerciements à Madame Catherine Ghekière, Chargée de communication NERES CONSEIL, qui a assuré la collecte, la saisie et la mise en forme des données.

 

Emmanuel Nkunzumwami

Essayiste, Analyste économique et politique

Auteur de "La conquête de l'extrême droite en France", Editions L'Harmattan, 2014.

Le déparement de la Somme fait partie du TOP5 des cinq premiers départements français où le Front national réalise ses meilleurs scores électoraux.

Le déparement de la Somme fait partie du TOP5 des cinq premiers départements français où le Front national réalise ses meilleurs scores électoraux.

Synthèse des résultats des élections départementales de mars 2015 dans la Somme.

Publié dans Politique

Commenter cet article