La diversité des électeurs de l'Île-de-France : pour mieux préparer les échéances de 2017 !

Publié le par Emmanuel Nkunzumwami

Les élections régionales des 6 et 13 décembre 2015 ont permis aux trois grands concurrents de mesurer leurs rapports de force en Île-de-France. L’Union de la gauche –autour du Parti socialiste, du Parti radical de gauche et des Verts– et l’Union de la droite –autour du Parti Les Républicains et des composantes de l’UDI–se retrouvent face au Front national. Comme dans les autres régions en France, le Front national a montré ses capacités à attirer de nouveaux électeurs et à imposer le rythme de la campagne électorale ; il a obligé les autres concurrents à clarifier leurs positions par rapport à ses thématiques. Arrivé en troisième position, il s’est qualifié pour le second tour.

Encore faible à Paris où son audience pèse entre 10% et 14% au premier tour, selon les arrondissements, le Front national a beaucoup progressé au-delà de 40% dans de nombreuses communes en Île-de-France. Il a réussi à supplanter la gauche sur de nombreux territoires, et il poursuit ses conquêtes en s’attaquant aux positions de la droite. Il recrute ses électeurs dans les petites communes rurales, les habitants des territoires périurbains, et ceux des quartiers où les électeurs se sont détournés de la gauche et ne font pas confiance à la droite. Cette étude est menée sur tous les arrondissements de Paris, toutes les communes de la petite couronne, et sur les communes importantes dans le département de la Seine-et-Marne. Elle couvre la période entre les élections régionales de mars 2010 et celles de décembre 2015.

Emmanuel Nkunzumwami est un ancien élève diplômé de HEC, Paris. Il exerce au sein du Groupe Orange. Auteur de La Nouvelle dynamique politique en France (2007) ; La Montée de l'extrême droite en France (2012) ; La Conquête de l’extrême droite en France (2014) ; Le Partenariat Europe-Afrique dans la mondialisation (2013) ; La France inquiète face à son avenir (2016) et Le Nord face au danger populiste (2016), il intervient également sur Radio Africa n° 1 à Paris, comme chroniqueur et analyste politique.

La diversité des électeurs de l'Île-de-France, L'Harmattan, Paris, 2016.
La diversité des électeurs de l'Île-de-France, L'Harmattan, Paris, 2016.
La diversité des électeurs de l'Île-de-France, L'Harmattan, Paris, 2016.
La diversité des électeurs de l'Île-de-France, L'Harmattan, Paris, 2016.
La diversité des électeurs de l'Île-de-France, L'Harmattan, Paris, 2016.

La diversité des électeurs de l'Île-de-France, L'Harmattan, Paris, 2016.

Publié dans Politique

Commenter cet article