SPECIAL ELECTIONS DEPARTEMENTALES 2015 : Résultats du 1er tour dans le département du Pas-de-Calais (62).

Publié le par NERES CONSEIL

       Le Front national continue de dominer en se plaçant en tête dans les batailles électorales dans le Pas-de-Calais ; il se distingue dans ce département qui compte 39 nouveaux cantons au 1er tour des élections départementales. Le Front national seul totalise 35,6% des suffrages exprimés (contre 38,9% aux dernières élections européennes du 25 mai 2014), très loin de plus de 10 points devant les formations rassemblant l’Union de la droite et le centre (23,4%). Le FN, seul en tant que parti, est donc bien la 1ère force électorale dans le département du Pas-de-Calais, en comparaison avec les autres partis politiques. La gauche soutenant le gouvernement est donc dominée sur ses territoires historiques où elle atteint 30,1% ; alors que les autres forces de gauche totalisent 10,2%. Mais elle compte déjà un binôme élu (UG) dans le canton de Saint-Omer. Il y a une nette « implantation du FN » dans le Pas-de-Calais dont il faudra étudier en détail les cantons et les communes conquis aux thèses de ce parti. La gauche se retrouve alors en grande difficulté pour gagner ces élections au Conseil départemental du Pas-de-Calais, mais la droite républicaine éprouve également des difficultés devant la forte offensive du Front national à ces élections territoriales.

       Les binômes du Front national arrivent en tête de scrutin du 1er tour dans 22 cantons et en 2ème position dans 14 cantons ; soit 36 sur les 39 cantons du département. Le FN a gagné sa 3ème place dans 2 cantons. Il est dont présent dans tous les cantons soumis au second tour ! Il est opposé aux candidats de l’Union de la droite seule dans 7 cantons (soit seulement 7 cantons déjà privés d’élus de gauche). Le FN peut donc gagner la majorité devant la gauche au Conseil départemental du Pas-de-Calais ; il est en confrontation directe avec la gauche seule dans 19 cantons. Il y avait, au soir du 1er tour, 13 qualifications de triangulaires ; mais, les désistements n’ont lieu que dans 4 cantons (3 au profit des binômes de la droite bien placés face à ceux du FN : Bapaume, Avesnes et Saint-Pol, et 1 au profit du binôme de la gauche à Lumbres). Il reste alors 9 cantons soumis aux triangulaires pour le second tour.  L’issue du scrutin entre le FN et la gauche pour assurer la victoire dans les 19 cantons où s’exerce le duel entre le FN et la gauche, sera ainsi arbitrée par les électeurs des binômes battus de la droite, des autres binômes de gauche et les abstentionnistes du 1er tour. La bataille est alors désormais ouverte entre la gauche et le FN pour ces élections départementales dans le Pas-de-Calais.

 

Emmanuel Nkunzumwami

Essayiste, Analyste politique et économique

Auteur de "La conquête de l'extrême droite en France", Editions L'Harmattan, 2014.

Le Front national avait obtenu 39% des suffrages aux élections européennes du 25 mai 2014 dans le Pas-de-Calais. Celui-ci était ainsi en 2ème position du TOP20 des départements marqués par la montée du FN.
Le Front national avait obtenu 39% des suffrages aux élections européennes du 25 mai 2014 dans le Pas-de-Calais. Celui-ci était ainsi en 2ème position du TOP20 des départements marqués par la montée du FN.

Le Front national avait obtenu 39% des suffrages aux élections européennes du 25 mai 2014 dans le Pas-de-Calais. Celui-ci était ainsi en 2ème position du TOP20 des départements marqués par la montée du FN.

Le FN confirme sa domination des élections départementales avec 35,6% au 1er tour des élections départementales du 22 mars 2015, devant l'Union de la gauche soutenant le gouvernement qui obtient 30,1%.L'Union de la droite et du centre arrive loin derrière avec 23,4%.

Publié dans Politique

Commenter cet article